[Défi février sans supermarché] Mais il n’y a pas de papier WC sur mon marché ?

Cet article est loin d’être parfait et complet mais faute de plus de temps, nous sommes déjà le 23 février, je vous le partage aujourd’hui. N’hésitez pas à y ajouter votre contribution en commentaire. Et surtout n’oubliez pas le défi peut se prolonger toute l’année!

Vous êtes nombreux à tenter le défi mais êtes coincés pour certains achats. En effet ce n’est pas toujours évident de trouver des alternatives. Voici quelques pistes :

  • Coton-tiges : en pharmacie ou encore mieux les remplacer par un oriculi acheté en magasin bio.
  • Les mouchoirs : en pharmacie ou on profite de l’occasion pour passer aux mouchoirs lavables.
  • Les cotons : en pharmacie ou on passe également aux lavables. Vous pouvez les concevoir vous-même si vous savez coudre. Si ce n’est pas le cas vous pouvez trouver beaucoup de créateurs français qui en proposent dont une créatrice locale à Vernon, By Marie London.
  • Les protections périodiques : en pharmacie ou là encore on oublie le jetable, on passe à la cup, aux serviettes hygiéniques lavables ou encore aux culottes menstruelles. Un atelier pour apprendre à les coudre ça vous tente ?
  • Les yaourts : plusieurs commerçants en proposent sur le marché de Vernon. Vous pouvez aussi les réaliser vous-même à l’aide d’une yaourtière ou simplement d’un four.
  • Le lait, la crème fraîche et le beurre: les fromagers en boutique ou sur le marché en vendent.
  • Les ampoules : à la quincaillerie Idéco de Paçy sur Eure
  • Les piles : autant que possible privilégiez les appareils qui se rechargent sur secteur. A défaut de pouvoir le faire il existe la solution des piles rechargeables (que je n’ai personnellement pas testé). En dernier recours sachez que vous pouvez trouver des piles également chez Idéco à Pacy sur Eure.
  • Les produits d’entretien : il existe le magasin Eco vrac propre à Saint Just qui vous propose une large gamme en vrac (vous pouvez venir avec votre contenant) de lessive, adoucissant, produit vaisselle, nettoyant pour le sol ou encore vinaigre et savon noir.
  • Les gâteaux pour les enfants : on pense à leur santé par la même occasion et on bannit les douceurs industrielles pleines d’huile de palme, de beaucoup trop de sucre, d’arômes, de colorants et que sais-je encore et on confectionne des gâteaux maisons. Ça peut être une chouette activité à réaliser avec eux et il existe plein de recette qui peuvent être préparé en avance et qui se conservent plusieurs jours. Et les jours où l’on n’a pas le temps, on file chez le boulanger avec une boite ou un sac à vrac pour limiter ses déchets.
  • L’eau : l’eau en bouteille ne devrait tout simplement plus exister et la question ne se poserait pas ! Nous avons la chance de vivre dans un pays où l’eau est potable, profitons-en ! Et si le calcaire, le goût ou encore les résidus que l’on peut trouver dedans vous dérangent il existe des tas de système pour la filtrer (perles de céramique Les Verts Moutons, charbon actif…) et je vous invite à vous renseigner sur le danger des particules que vous pouvez trouver dans l’eau du robinet en comparaison à celle qui a stagné dans une bouteille en plastique.
  • Les sodas et jus de fruits : un extracteur de jus ou tout simplement un presse agrume feront l’affaire pour de délicieux jus maison. Quant aux sodas, ils peuvent être remplacés par du kéfir bien meilleur pour votre santé également.
  • Les produits cosmétiques : tout comme les produits d’entretien, simplifiez-vous la vie ! Quelques produits suffisent. Vous pouvez les trouver en pharmacie ou en magasin bio, ou encore chez Miss et cie à Vernon (la gamme Lamazuna), ou encore les savons locaux de la Savonnerie du nouveau monde ou bien le Savon Normand.
  • L’alcool : vous pouvez en trouver chez votre caviste, notamment Cavavin à Vernon mais aussi dans votre magasin bio. Il est possible d’acheter du vin en plus grande quantité directement auprès des producteurs mais aussi lors des Foires aux vins (A Evreux, Saint Marcel, Paris, Rouen). Lors d’une virée sur la côte Normande pensez à vous arrêter chez les producteurs pour les pommeaux, cidres ou encore calva. Nous avons aussi la chance d’avoir sur notre territoire plusieurs brasseurs je pense Au moulin de Vernon et Brasserie de l’Apocalypse.
  • Le papier toilette : chez votre petit épicier ou en magasin bio
  • Les couches pour bébé : on peut aussi passer au lavable ! Et si cela nous semble trop compliqué, pour la santé de nos bébés on privilégie des marques de couches écolo en magasin bio ( sachez que souvent ces marques proposent aussi des abonnements que l’on reçoit directement chez soi). Vous pouvez également en trouver en pharmacie.
  • Le thé, le café, le cacao : en boutique bio ou chez votre torréfacteur notamment chez Coffea ou Grain d’Arôme à Vernon, Fabathea à Pacy sur Eure.

Sachez que tout ces produits vous pouvez également les trouver dans votre magasin bio. Alors la différence entre supermarché et magasin bio type Biocoop me demanderez-vous ? Certes l’idée durant ce mois de février sans supermarché et aussi de revaloriser les petits commerçants locaux. On le sait les centres-villes meurent faute de client chez ces derniers. Mais lorsque l’on n’a pas d’alternative proche de chez soi, ni de magasin bio indépendant, il vaut tout de même mieux privilégier un « supermarché » bio que les géants type Leclerc, Carrefour ou autre.  

Parce qu’il ne reste que 6 jours en février, on peut déjà essayer de dresser un premier petit bilan, alors dites nous tout? Qui a sauté le pas? Qui a réussi à ne pas mettre un pied au supermarché? Qui a considérablement réduit? Qu’avez vous trouvé difficile? Allez vous poursuivre cette année? Dites nous tout!

Sources photo: boycottcitoyen, envertetcontretout,

Laura pour Zéro Déch’

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *